Entreprenariat, éducation, cosmopolitisme, un trio gagnant! Du rêve californien au rêve français?

Posted by on fvr. 25, 2012 in Actualité, Blog, Evénements | 0 comments

Entreprenariat, éducation, cosmopolitisme, un trio gagnant! Du rêve californien au rêve français?

Du 13 au 19 février dernier, je suis allée à la rencontre des Français vivant en Californie, de Hollywood jusqu’à la Silicon Valley, accompagnée d’Hélène Conway, sénatrice des Français à l’étranger.

Des socialistes à L.A.

La région de Los Angeles constitue l’un des principaux bassins de Français résidant en Amérique du nord. Parfaitement intégrés à cette mégalopole vibrante et étendue, ils restent attachés à la France par leur mode de vie et leurs valeurs. Je constate que de nombreux compatriotes, qui ne suivent pourtant pas l’actualité française au quotidien, ont été choqués par les attaques contre la bi-nationalité ou par l’homophobie persistante de la droite française. Ces personnes sont très attentives aux campagnes électorales en cours et voteront en faveur d’un changement. Je me réjouis d’ailleurs que plusieurs dizaines de Français aient adhéré au Parti socialiste à L.A. depuis le début de l’année : une section PS est en cours de création !

Des campus à l’écoute

Sur le campus de San Diego

Les visites et événements organisés sur les campus de Stanford, Berkeley, UCLA et San Diego ont connu un franc succès et m’ont permis d’échanger avec les personnels, étudiants, enseignants et chercheurs de ces universités. Je suis heureuse de constater que mon travail suscite un intérêt aussi vif, alors que la campagne d’inscriptions sur les listes électorales menée par le ministère des affaires étrangères fin 2011 a été quasiment inaudible – comme me le font remarquer plusieurs étudiants.

Les discussions sont franches. Les moyens financiers ici sont nettement supérieurs à ce que propose notre pays. Si la France doit favoriser les parcours et échanges internationaux pour son corps universitaire, elle doit aussi permettre un retour dans des conditions acceptables. À mes yeux, cela passe par une augmentation des moyens mis au service de l’enseignement supérieur et de la recherche, et par la mise en place de nouveaux modes de financements. Cet objectif me tient à cœur. Je souhaite le défendre à l’Assemblée Nationale dès juin prochain.

Les créations d’entreprise, moteur de la croissance et priorité du PS !

J’ai complété mon passage sur la côte ouest par un cycle d’entretiens avec des entrepreneurs de la région de San Francisco – aussi bien des start-ups innovantes au sein d’incubateurs que des grands groupes. L’écosystème de la Silicon Valley rassemble, avec une densité unique au monde, des ingénieurs, des créateurs d’entreprise, des chercheurs et des investisseurs. Pourtant, « ce qui manque le plus nettement à la France est d’ordre culturel : l’optimisme et la confiance » déplore un jeune entrepreneur. Son histoire est intéressante : il a lancé plusieurs sociétés internet avec succès en quelques années, mais s’il rentre en France, son parcours sera jugé « instable ».

Avec Linda Balti créatrice de la ligne Amour Vert

Avec ma propre expérience de la société américaine, je partage son point de vue. J’estime que les pouvoirs publics ont un rôle à jouer dans le domaine de la culture entrepreneuriale, en créant une dynamique et en jouant un rôle de catalyseur, en favorisant l’émergences de projets et en facilitant les investissements.

Puis j’ai fait la connaissance de Linda Balti, créatrice de la ligne de vêtements bio amourvert.com. Elle confirme que même dans l’environnement compétitif de la Silicon Valley, chacun a sa chance. « Avec mon unique expérience professionnelle dans l’industrie lourde, je n’aurais jamais pu lancer une marque en France comme je l’ai fait ici ». L’innovation apportée par cette entreprise est double : les tissus, comme les processus de production, sont pensés de manière « durable ».

Mon but en tant que députée sera d’encourager la créativité et de favoriser la mise en œuvre d’idées innovantes. L’entrepreneuriat doit être favorisé car il est un des moteurs de la croissance et c’est un facteur de mobilité sociale. Cet engagement, prioritaire pour la gauche, est également le mien.

Et oubliez les clichés : l’entrepreneuriat tel que je le conçois est autant au service de la croissance économique que du progrès social !

À la rencontre des dirigeants français de Google avec David Marques, Hélène Conway et Claude Girault

À la rencontre des talents français de Google

Les nouvelles technologies elles aussi doivent être moteur de changement positif pour nos sociétés. C’est pourquoi il me tiendra à cœur de développer des politiques publiques qui en encouragent le développement en France. Et dans notre pays, les talents sont nombreux ! Pour preuve, les cadres dirigeants français de Google, que j’ai rencontrés au siège de la firme, à Mountain View.  Nous avons parlé des spécificités de la Silicon Valley, où les talents hexagonaux sont nombreux et particulièrement reconnus.

À travers ma campagne pour les législatives, je veux mettre en lumière ces talents français et la richesse qu’ils représentent pour la France. En parfaite cohérence avec les engagements du Parti socialiste et avec le programme PS-EELV, mon but est de favoriser la dynamique portée par les Français vivant en Amérique du nord. Cette dynamique, je souhaite en être le relais à l’Assemblée nationale, pour qu’elle bénéficie encore plus à notre pays !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>